L’Atelier L Danse vous propose des cours de danse classique, de Modern Jazz et d’assouplissements, pour enfants, adolescents et adultes. Découvrez ci-joint chaque discipline afin de pourvoir faire votre choix.
Danse Classique
Danse Classique

Synonyme de grâce et de légèreté, la danse classique séduira petits et grands.

Cette discipline s’adresse à tous, enfants, adolescents ou adultes, peu importe votre niveau.
À l'origine, la danse classique était aussi appelée « ballet » dérivé de l'italien « balletto », un diminutif de « ballo » signifiant « danse ». Créée à la cour de Louis XIV, ses premiers pas ont été imaginés par le roi Soleil lui-même pour ensuite évoluer au cours des siècles à travers différents ballets.Art vivant cette discipline ne cesse de s’enrichir et d’évoluer vers de nouveaux concepts : la technique des pointes voit petit à petit le jour ainsi que les notions de « Néoclassique et Classique du XXème »

Les principes fondateurs techniques et esthétiques de la danse classique sont l’en dehors et l’aplomb, l’esprit de rigueur et de netteté, le souci d’élégance et de clarté.

Les exercices du cours de danse classique développent force musculaire, équilibre, souplesse et grâce. Les futurs danseurs et danseuses acquièrent la force du pied et des chevilles nécessaire à la technique des pointes, apportant toujours plus de légèreté à cette discipline.

Le cours de danse classique débute avec un échauffement à la barre suivis d’exercices d’assouplissements pour enchainer au milieu avec des déplacements dans l’espace en diagonale, en manège

Même si le vocabulaire de la danse classique reste essentiellement le même selon les pays, il existe plusieurs enseignements en fonction des différentes écoles de danse classique : méthode Vaganova (russe), méthode Cecchetti (italienne), méthode Balanchine (américaine), méthode Bournonville (Copenhague).

Cette technique académique développe corps et esprit, sensibilise au plaisir de la danse et de la musique classique. Esthétisme, légèreté, rigueur, précision et maîtrise du corps constituent l’apprentissage de la danse classique.

Modern’Jazz
Modern’Jazz

Les cours de Modern Jazz s’adressent aux enfants, aux adolescents et aux adultes.

Le terme Jazz apparaît dans les années 20 pour désigner une musique syncopée, dérivée de la culture noire américaine, puis est librement employé pour qualifier les danses issues de cette rythmique. De là, le Jazz évolue vers le divertissement et désigne des formes de danses propres aux cabarets, aux théâtres, au cinéma, à la télévision, aux clips vidéo.

À partir des années 1940, les grands chorégraphes modernes intègrent la danse jazz dans les comédies musicales et lui confèrent une fonction narrative. L'improvisation spontanée fait place à l'occupation de l'espace et à l'expressivité musicale.Les années 1950 voient apparaître le « Modern Jazz », expression née dans les studios new-yorkais, mélangeant la danse Jazz à la danse classique, la danse moderne, la danse africaine, les claquettes et la danse espagnole. Cette nouvelle discipline travaille sur l'énergie, les rythmes syncopés, les arrêts, les silences, la dynamique et la surprise, tout en favorisant l'expression individuelle et le « feeling ». Elle se caractérise également par la coordination et l’isolation des mouvements ; il s'agit avant tout d'un très bon moyen d'expression comme toutes les danses.

Le Modern’Jazz est un perpétuel métissage de rythmes, de formes, de genres, de modes, de techniques et de styles.

Un cours standard commence par une série d’échauffements au milieu et au sol (la barre n’est pas utilisée). Ensuite, on réalise un travail technique de tours, de sauts, avec des traversées en diagonale, etc… On termine souvent par un travail chorégraphique.

Rythme, énergie, coordination, feeling, spontanéité et expression : le Modern’Jazz séduira petits et grands.

Hip Hop
Hip Hop

S’il y a une phrase à retenir du Hip Hop, c’est sa devise « Peace, Love, Unity and Having Fun ».

Culture urbaine née à New York dans le quartier du Bronx au début des années 1970. A l’origine le hip hop recouvre à la fois un esprit, un code de comportement et une esthétique.

Emblématique de la jeunesse multiraciale et autodidacte qui revendique sa place dans la société, il investit les espaces extérieurs de la société et s’exprime à travers le graffiti, la musique et la danse.

L’Objectif premier du Hip Hop est de détourner la violence à travers le défi artistique, dans une certaine rivalité positive. La breakdance constitue le pilier des danses hip hop mais celui-ci a intégré de nombreuses pratiques comme le « Locking ou Lock », le « funck », le « Popping », le « Hype » et le « Smurf ».

En Hip Hop, on rencontre différents types de mouvements que l’on fait debout et d’autres que l’on fait au sol. De nombreux mouvements sont inspirés d’autres disciplines comme le mime, la capoeira, ou encore de l’observation d’animaux ou de cultures… Le vocabulaire de cette danse est constamment renouvelé et enrichie par l’improvisation.

Danses exclusivement masculines à l’origine, elles sont en général exécutées en solo au milieu d’un cercle formé par les autres danseurs, ou en groupe (crew) qui peuvent se défier entre eux aux cours de battles.

Alors n’attendez plus rejoignez-nous !

Assouplissements / Barre au sol
Assouplissements / Barre au sol

Cette discipline s'adresse aux adolescents, et adultes (Homme et Femme)

Cette discipline propose un travail d’assouplissement et de renforcement musculaire lié à un mouvement dansé.

Il s'agit de pratiquer des étirements en douceur et de façon passive, sans à-coups. Méthode de stretching qui améliore la souplesse, l'amplitude du mouvement et débarrasse certains muscles de leur raideur.

Les exercices assurent l'étirement des muscles et la mobilité des articulations. Le travail en statique, exigeant que la position d'extension soit tenue un certain temps apporte souplesse et musculature. C'est à la fois une méthode de détente physique mais aussi psychique. L'attention sur le corps procure un effet calmant, cela facilitera la maîtrise respiratoire et la régulation du stress.

Technique qui a comme effets positifs la prévention des foulures et des déchirures, aide à prévenir et à combattre les mauvaises positions et les faiblesses qui en résultent.

Ses applications dans la vie quotidienne sont multiples : lorsque la silhouette se trouve chaque jour de longues heures dans une mauvaise posture, apparaissent alors des douleurs, qui finissent par devenir chroniques. Chaque personne prendra conscience des zones stressées, ou involontairement négligées, pour pouvoir alors les travailler.

Ainsi, chacun selon sa morphologie et son âge sera à même de tendre vers un bien-être et un épanouissement corporel.

Les enfants peuvent débuter la danse à partir de 4 ans.

Dans une dimension ludique et artistique, créative et imaginaire, il s’agit de faire découvrir aux enfants l’infinie variété de mouvements, de leur permettre de devenir libre et riche dans leur langage corporel. L’éveil, c’est aussi un éveil musical au sens de la découverte de différents styles de musique, au sens de l’écoute et de la traduction corporelle des paramètres de la musique.

Le cours d'éveil à la danse permet à l’enfant de travailler sur les fondamentaux de la danse, commun à tous les styles de danse : le corps, l'espace, la musicalité. L’enfant va pouvoir petit à petit découvrir et prendre conscience de son corps : connaitre les différentes articulations, les muscles, la respiration. Mais également travailler sur les sensations différentes, le poids, la tonicité musculaire, les appuis, l’équilibre/déséquilibre, les lignes et courbes, l’amplitude et petit, la coordination et dissociation, la flexion et extension, l’axe et verticalité…

A travers les cours d’éveil à la danse les petits danseurs expérimenteront la notion d’espace : savoir se positionner dans la salle de danse par rapport aux autres, dans des directions différentes, en colonne, lignes, cercles, diagonales. Ces cours permettent également de travailler sur les notions d’espace proche, périphérique, lointain, de changement de niveaux, grand et petit et de volume.

L’éveil à la danse permettra de travailler sur la musicalité : sur la vitesse, la durée, les accents, les silences, le volume, crescendo / decrescendo, les différents instruments et musiques…, mais également sur les qualités et intentions de mouvements. Les enfants apprendrons également le respect, l’écoute, à échanger avec les autres et utiliser son corps comme moyen d’expression, d’action et de communication.

Dans les cours d’Initiation à la danse toutes ces notions seront approfondies permettant à l’enfant de construire une base solide.
Il sera prêt pour commencer ensuite un travail plus technique dans la discipline de son choix.

Les cours d’éveil à la danse sont destinés aux enfants de 4 à 6 ans.

Les cours d’Initiation à la danse dont destinés aux enfants de 6 à 8 ans.

N’hésitez pas, les cours d’essais sont offerts.